Fortes chaleur au travail : 6 mesures organisationnelles à prendre

Travail par forte chaleur : 6 mesures organisationnelles à prendre

L’été 2022 est particulièrement marqué par un enchaînement d’épisodes de canicule, on a décidé de réaliser une petite série d’articles sur le sujet. Après la mise en lumière des principaux risques ainsi que la réglementation applicable, on vous proposons de revenir sur 6 mesures à prendre avant qu’il ne soit trop tard.

1/ Ne pas attendre l’alerte météo France pour agir

L’objet de l’évaluation des risques est bien de prévoir ces situations à risques. En effet, ce n’est pas dans l’urgence (par exemple la veille d’une vague de chaleur) qu’il faut réfléchir aux moyens de prévention possibles.

Pour l’aménagement des horaires de travail, il est nécessaire de consulter les membres du CSE. Difficile à organiser dans l’urgence…

L’achat d’équipements de protection spécifiques ne pourra pas être fait à la dernière minute. 

2/ Mettre de l’eau à disposition

Même hors temps chaud, le Code du travail impose de mettre à disposition des travailleurs de l’eau potable et fraîche (Article R4225-2).

Pour les travailleurs exécutant des travaux, il est même demandé de mettre à disposition 3 litres par jour et par personne (Article R4534-143).

Par forte chaleur il est également préconisé de mettre à disposition un point d’eau pour se rafraîchir. On peut également imaginer des systèmes de brumisation permettant de rafraîchir les travailleurs directement à leur poste de travail. 

3/ Éviter les efforts physiques

Pour limiter le risque de coup de chaleur, il faudra organiser le travail de façon à limiter au maximum les efforts physiques. Pour cela, il existe de nombreuses solutions : 

  • Mécaniser les manutentions (chariot, pelleteuse …)
  • Mettre en place des aides à la manutention (diable, brouette, compensateurs de charge …)
  • Affecter plus de personnes à une tâche pour répartir l’effort
  • Adapter le rythme de travail
  • Etc.

4/ Modifier l’organisation du travail

L’une des premières mesures à prendre est de modifier les horaires de travail. Commencer sa journée plus tôt le matin permettra de profiter de la fraîcheur matinale. Attention à consulter les membres du CSE (Comité Social et Économique) sur les modifications d’horaire de travail. 

On l’a vu, pour limiter la charge physique de travail, il est préconisé d’augmenter la fréquence et la durée des pauses. Bien évidemment, il faudra également prévoir des lieux de pause ou de repos ombragés ou climatisés.

Une règle d’or en cas de forte chaleur : éviter les travailleurs isolés. En effet, ces situations de travail peuvent conduire à des malaises ou pertes de vigilance pouvant entraîner des accidents variés.

Pour permettre une surveillance mutuelle (vigilance partagée) ainsi que pour agir en cas d’accident, il est préconisé d’éviter les travailleurs isolés lors d’épisodes de canicule. 

Pour être totalement prêt les jours de forte chaleur, il faudra préalablement avoir informé et formé son personnel aux mesures de prévention à prendre.

Comment agir en cas de malaise ? Quelle organisation mettre en place ? Quels équipements sont disponibles ? Toutes ces questions devront être vues préalablement avec l’ensemble des travailleurs concernés. 

5/ Mettre en place les équipements adéquats

Il existe de nombreux équipements de protection permettant de se protéger contre la chaleur.

Voici des exemples qu’il est possible de mettre en place dans son entreprise : 

  • Port de vêtements amples et légers, idéalement de couleur claire. En extérieur, attention aux manches courtes : protéger la peau des UV permet de réduire le risque de développer un cancer de la peau. 
  • Pour les travaux en extérieur, mettre à disposition des protections de la tête. Il existe des casquettes (coquées ou non en fonction des risques), des protection de nuque pour les travailleurs devant porter un casque. 
  • Les cryovestes sont des vêtements permettant d’y insérer des packs de froid pour rafraîchir le porteur. Ces vêtements sont efficaces environ 4 heures.
  • Pour les engins, privilégier le matériel avec cabine équipée de climatisation. 

6/ Respecter une bonne hygiène de vie

Pour terminer, il est important que les travailleurs exposés aux fortes chaleurs respectent quelques conseils :

  • Boire régulièrement (toute les 15 à 20 minutes) même sans sensation de soif
  • Éviter les boissons alcoolisées
  • Éviter les boissons riches en caféine
  • Éviter les repas trop gras et trop copieux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.