Points de vérification remorques

7 points à vérifier avant de prendre la route avec une remorque

L’utilisation de remorques peut être à l’origine de nombreuses situations dangereuses. Pour prévenir les risques liés à ce véhicule motorisé ou non, l’utilisation de matériel en bon état est nécessaire. Si la vérification est obligatoire pour les remorques dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes, pour les autres on vous propose de revenir sur les 7 principaux points que vous devriez vérifier avant de prendre la route avec votre véhicule. 

1 – Les pneumatiques

Ces bandages, le plus souvent en caoutchouc, que l’on fixe à la jante des roues de certains véhicules sont les seuls contact entre le véhicule et la chaussée. Chaque pneu touche le sol sur une surface de ¼ de feuille A4.

Les pneumatiques sont soumises à de nombreux efforts. Que ce soit une remorque, un voiture ou un camion, ils doivent donc être en bon état pour rouler en sécurité.

Voici les principaux points que vous devrez contrôler sur les pneumatiques : 

  • Témoins d’usure, il est préconisé de remplacer les pneus si la profondeur des rainures est inférieure à 2 mm. 
  • Les flans du pneu doivent être en bon état (pas de craquelures ou  boursouflures). Les deux côtés du pneu doivent être contrôlés
  • Le bon serrage des roues doit également être vérifié. L’utilisation d’indicateur de desserrage permet d’effectuer ce contrôle en un coup d’œil
  • La pression des pneus doit être contrôlée « à froid »

2 – La signalisation 

Inutile de rappeler l’importance du bon fonctionnement des éléments de signalisation en matière de sécurité routière.

Voici les principales vérifications que vous devriez effectuer : 

  • Vérifier la connectique, notamment les l’absence de traces de corrosion sur les broches.
  • Les feux (dont feux de gabarit)
  • Veilleuses avant
  • Feux latéraux ou feux de gabarits 
  • Feux stop, feux de  brouillards et clignotants
  • Éclairage blanc de plaque d’immatriculation.
  • Catadioptres arrière rouges, de forme triangulaire 

3 – La charge

En premier lieu, il faut respecter le poids maximum acceptable. Chaque remorque possède une plaque de charge qui nous donne deux informations : 

  • Le PV : Le Poids à Vide
  • Le PTAC : Le Poids Total Autorisé en Charge

On peut en déduire la CU (Charge Utile) avec la formule PTAC-PV=CU  

Il faudra ensuite veiller au bon positionnement de la charge. Pour cela, placez le centre de gravité dans l’axe longitudinal de la remorque. 95% du poids de la charge doit reposer sur l’essieu. Les 5% restants sont supportés par le la roue jockey.

Pour terminer, vous aurez à contrôler l’arrimage de la charge. Le chargement doit être solidement attaché pour ne pas bouger sur le plateau. De plus, en cas d’éléments susceptibles de s’envoler, il sera nécessaire de bâcher.

4 – Système de freinage 

Les remorques avec un PTCA supérieur à 750 kg doivent obligatoirement posséder un système de freinage.

Pour les plus petites remorques (PTAC inférieur à 750 kg), vous devez vérifier que le poids à vide de votre véhicule tractant la remorque est au moins deux fois supérieures à la PTAC de la remorque.

Si votre remorque en est équipée, il vous faut contrôler le bon fonctionnement du frein de parc. 

5 – Éléments de structure

Vous devez contrôler régulièrement le bon état de conservation de la structure de la remorque.

Dans cette optique, inspectez de l’avant à l’arrière le timon, la roue jokey, la flèche, le châssis … Soyez particulièrement vigilant aux déformations et aux traces de corrosion. À cette occasion, vous avez la possibilité vérifier le bon état des planchers et ridelles de la remorque. 

Nous vous recommandons de contrôler régulièrement le serrage des différents écrous (sur le châssis et au niveau de la tête de lapin)

Dans le cas d’un choc, d’un freinage brutal ou de surcharge, si un élément est tordu ou déformé, en cas de corrosion importante, il est fortement conseillé de ne pas utiliser la remorque et de la faire entretenir par un spécialiste.

6 – La solidité du crochet d’attelage 

Rotule ou crochet mixte, la résistance du crochet d’attelage est primordiale pour la sécurité de votre chargement. Le crochet d’attelage est un dispositif ajouté à la voiture, qui vous permet de tracter la remorque.

Avant d’y accrocher votre remorque, vérifiez que votre attelage est solidement attaché. Si au cours de votre opération de vérification, vous constatez que le crochet d’attelage bouge, faites appel à un spécialiste pour qu’il vous le change tout simplement.

Pour les crochets mixtes, vous devrez également contrôler la présence et le bon positionnement de la goupille. 

7 – L’arrimage

Lors de la conduite du véhicule, les nombreux mouvements vont engendrer des frottements entre la boule de remorquage et la tête de lapin. Afin de limiter l’usure de ces éléments, vous devez vérifier le bon graissage avant d’atteler votre remorque. De préférence, il est nécessaire d’utiliser une graisse de silicone (bonne lubrification et protection contre l’humidité et la corrosion).

Vous pouvez ensuite atteler votre remorque. Vérifiez le témoin de positionnement de la tête de lapin pour vous assurer que la remorque est bien enclenchée sur la boule. N’oubliez pas de positionner la chaîne de sécurité autour du crochet d’attelage.

Comme indiqué précédemment, vous devrez bien connecter la prise et vérifier le bon fonctionnement des feux. 

Pour terminer, contrôlez le bon positionnement de la roue jockey avant de prendre la route. La roue doit être complètement remontée pour éviter tout contact avec le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.