Nouveau guide de l’INRS sur les douches de sécurité et lave-oeil

En août 2021, l’Institut national de recherche et de sécurité a publié un guide intitulé « Équipements de premiers secours en entreprise : douches de sécurité et lave-oeil ». Cet ED (Étude Documentaire) reprend les principales recommandations de l’organisme concernant ce type d’équipement d’urgence.

Télécharger le document sur le site de l’INRS.

Rappel des obligations réglementaires

Le document reprend l’obligation faite par le Code du Travail d’équiper les lieux de travail en matériel de premier secours adapté aux risques. Il est également rappelé que ces équipements doivent être entretenus régulièrement. En effet, ce matériel de premiers secours n’étant que rarement utilisé, il est indispensable de vérifier régulièrement leur bon fonctionnement. Il est rappelé que le Médecin du Travail doit être associé au choix du matériel de premiers secours.

Conseil pour le choix et l’emplacement des douches et rince-oeil :

L’ED 151 revient sur les différents types d’équipements possibles (fixes ou portables), le choix de l’emplacement, la signalétique à apporter … L’INRS entre également dans les détails techniques concernant le choix du liquide de rinçage, de son débit et de sa température. Le mode de commande sera également un critère de choix de l’équipement. Enfin, il faudra être vigilant aux matériaux constituant la douche ou le rince-œil. En effet, en fonction de l’environnement de stockage et d’utilisation, certains matériels seront plus ou moins adaptés.

Conseil d’utilisation :

L’INRS rappelle que l’entreprise doit définir un protocole d’alerte des services de secours. Ce protocole définit quel organisme doit être alerté en cas d’accident (SAMU, centre antipoison ou service médical de l’entreprise). Dans tous les cas, l’alerte des services de secours ne doit pas retarder la réalisation des gestes de premiers secours (lavage, décontamination …). Il est rappelé que le rinçage oculaire ou corporel doit durer au moins 15 minutes. L’utilisation d’équipements de rinçage autonomes (douche portative, rince-œil de trousses de secours …) ne permet pas d’assurer cette durée. Les appareils autonomes sont bien réservés à un usage immédiat sur le lieu de l’accident permettant une première action le temps du transfert vers le lieu de décontamination abondant.

Entretien et vérification :

L’INRS insiste sur l’importance d’assurer un entretien et une vérification régulière des équipements de rinçage et de décontamination. En effet, il est primordial de s’assurer que le matériel fonctionnera normalement en cas de situation accidentelle. Ces vérifications concernent les points suivants : contrôle de l’état, des débits, de l’absence de fuite, absence d’obstruction (dépôts calcaire par exemple), respect de la température, remplacement du liquide de rinçage pour les appareils autonomes. Dans tous les cas, il est recommandé de faire fonctionner les douches régulièrement (une fois par mois) pour éviter les eaux stagnantes et formation microbiologistes. ACS Prévention réalise les vérifications et opérations de maintenance sur vos douches de sécurité et lave-oeil.

Information et formation du personnel :

Les travailleurs doivent êtres formés aux procédures de décontamination en cas d’exposition à des produits chimiques. Cette formation passe par des exercices pratiques et des mises en situation. L’efficacité des mesures d’urgence dépend du délai de réaction. Si le personnel à été entraîné, ce temps sera forcément plus court.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *