trousse de secours en entreprise 2022

Quelles obligations pour les trousses de secours en entreprises et comment les composer ?

Selon l’article R4224-14 du Code du travail, les entreprises doivent être équipées de matériel de premiers secours adapté à la nature des risques. Que ce soit, à notre domicile, au travail, au sein de notre club de sport, ces trousses sont indispensables pour traiter les blessures qu’elles soient majeures ou mineures en attendant les secours ou pour soigner une blessure légère.

1/ Que doit-on retrouver dans la pharmacie d’une entreprise ? 

Elle doit être adaptée aux risques présents à l’endroit où elle se trouve. Un bureau n’aura pas la même trousse de secours qu’un chantier ou un garage par exemple.

Les produits à l’intérieur seront différent selon qu’il faille traiter une petite coupure due à une feuille de papier ou intervenir sur une hémorragie.

La pharmacie d’une entreprise doit donc être adaptée aux blessures qui peuvent survenir.  

trousse de secours

 

2/ Que doit contenir obligatoirement une trousse de premiers secours ? 

Aucune loi ne spécifie une liste de produits obligatoires devant composer la trousse de secours. Néanmoins, c’est avec le médecin du travail qu’on définit la composition des trousses.

On y retrouve les indispensables en termes de premiers secours, notamment :

  • Antiseptique cutané
  • Sérum physionomique 
  • Pansements
  • Compresses stériles
  • Gants
  • Sparadrap
  • Couverture de survie 
  • Bandes extensibles
  • Ciseaux à bout rond 

Ce qu’il est nécessaire d’ajouter dans une trousse de premiers secours en entreprise (adapté à l’entreprise et aux risques rencontrés)  :

  • Un masque pour le bouche-à-bouche
  • Un coussin hémostatique en cas d’hémorragie importante
  • Bande élastique auto-adhésive 
  • Gants à usage unique
  • Sacs en plastique
  • Pommade ou pansements gras en cas de brûlure
  • Une pommade contre les contusions.
  • Kit « membre sectionné » en cas de section d’un doigt ou d’une main
  • Un garrot technique

3/ Quel emplacement pour les trousses de secours en entreprise ?

Le matériel nécessaire des premiers secours doit être stocké dans un endroit précis et accessible aux secouristes, soit implanté au plus près de la zone à risque.

Dans tous les cas, les locaux de premiers soins et les matériels de premiers secours doivent être balisés par des signaux spécifiés : forme rectangulaire ou carrée et pictogramme blanc sur fond vert (l’arrêté du 4 novembre 1993).

Sur ce sujet, vous pouvez retrouver notre article détaillant la signalisation santé sécurité obligatoire en entreprise : Quelles sont les obligations en matière de signalisation de sécurité et de santé au travail ?

L’article R. 4214-23 du Code du travail prévoit l’aménagement obligatoire d’un local de soins dans les lieux de travail. La condition ?

  • Avoir un effectif de salariés qui est au moins égal à 200 dans les établissements industriels 
  • Avoir un effectif de salariés qui est au moins égal à 500 dans les autres établissements 

Ce local destiné aux premiers secours doit être facilement accessible avec des brancards et peut contenir les installations et le matériel de premiers secours adapté.

4/ Qui peut utiliser la trousse de secours ?

Son contenu prend en compte la capacité des personnes présentes à s’en servir : infirmier de santé au travail, SST (Salarié Sauveteur Secouriste du Travail), employeur ou salarié. Une personne non formée ne pourra pas utiliser certains outils spécifiques, en revanche elle pourra désinfecter une petite plaie ou coupure et mettre un pansement. 

Si une trousse de secours est constituée, il est conseillé que les utilisateurs soient formés suivant le contenu.

Les SST (Salarié Sauveteur Secouriste du Travail) sont les plus habilités à la manipulation des outils de secours dans la trousse de premiers soins. C’est la manière la plus sûre d’assurer la prise en charge du blessé. 

5/ En cas de produits périmés, que faire ?

Une procédure de contrôle est à définir afin de remplacer les produits manquants ou périmés. De nombreux produits ont une date de péremption et celle-ci doit être respectée afin de ne pas créer de nouvelles blessures et/ou d’allergie aux victimes. Les dates sont à suivre de près et le réassort à faire dès qu’un produit est utilisé afin de le remplacer. La trousse doit toujours être renouvelée quand un produit manque afin de toujours être en possession du matériel nécessaire.

ACS Prévention peut réaliser la vérification périodique et le réassort de vos trousses de secours.

6/ Les médicaments sont-ils autorisés dans la trousse de secours ?

La trousse de secours ne peut pas contenir des médicaments, sauf lorsqu’elle est utilisée par des professionnels de santé.

Il existe toutefois des exceptions pour certaines situations d’urgence. Dans les cas de maladies spécifiques par exemple, le remplissage de la trousse de secours en médicament(s) se fait conformément aux principes de la circulaire du 20 janvier 1997 du ministère chargé du Travail :

  •  Un protocole est rédigé par le médecin du travail, visé par l’employeur et présenté au CSE (Comité Social et Économique) qui reprend les attributions du CHSCT (Comité d’hygiène de sécurité et des conditions de travail); 
  •  Le médecin du travail note sur ce protocole le nom des travailleurs habilités à utiliser la trousse de secours et décrit les circonstances de son utilisation. 

Sources bibliographiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *